Le Shorinji Kempo a été fondé en 1947 au Japon par Doshin So. A son retour d’un long séjour en Chine, il crée une nouvelle discipline avec des techniques issues de traditions japonaises et chinoises qu’il remanie et organise en un système cohérent, Il souhaite ainsi participer à la reconstruction de son pays, détruit par la guerre et soumis au chaos et à la violence d’une jeunesse désenchantée.
Un nouvel art martial est né.
Il est importé en Europe – d’abord en France – en 1972.

Publicités